parfaitement équilibrés

Flux de capacité de chaleur égaux


L’efficacité du récupérateur baisse si les flux de capacité de chaleur du support principal et du support secondaire ne sont pas égaux. L’efficacité d’un récupérateur à contre-courant déséquilibré est formulée ainsi :
    (1)

où cpmin correspond au plus faible flux de capacité de chaleur [WK-1]

cpmax au flux de capacité de chaleur le plus élevé [WK-1]

kA à la capacité d’échange de chaleur [WK-1]

Si les flux de capacité de chaleur sont égaux, la formule (1) est simplifiée :

ε= kA / (kA +

C)                                                                  (2)


Sur l’illustration 1, l’efficacité des flux principaux et secondaires est représentée en tant que fonction du rapport entre les flux (ils sont équilibrés en 1).

Illustration 1 Efficacité dans un flux déséquilibré


Si le flux principal (courbe bleue) est plus faible, l’efficacité apparente du flux principal est élevée mais l’efficacité réelle est celle du flux secondaire, qui est plus faible que dans le flux équilibré. Nous déduisons de (1) que seules les ramifications inférieures des courbes doivent être utilisées. Il semble que lorsque le flux principal est plus réduit, l’efficacité est plus importante, mais il est nécessaire de prendre en considération le potentiel de récupération de chaleur du flux secondaire, qui n’est pas utilisé pleinement.


L’équilibrage des débits massiques (de capacité de chaleur) est essentiel aux performances du système. Un déséquilibre de 1 % entraîne une perte d’efficacité de 1 %.